la fabuleuse histoire du car coat

Passionnés de vie en extérieur, nous voulions absolument avoir dans notre gamme une pièce technique qui nous protège de la pluie, du vent et même du froid. Mais soucieux de notre élégance, nous voulions aussi une pièce avec de la tenue et du caractère. 

C’est en replongeant dans les archives que nous avons trouvé la pièce qui nous a tout de suite emballée : le car coat. Elle a traversé le siècle en évoluant au gré des progrès technologiques et des moeurs sociales.

 

Quelle est sont histoire ? Comment l’avons-nous revisitée à notre tour ? C’est ce que nous vous racontons ici…

Né avec l'automobile en 1900

Le car coat est tout d’abord une pièce fonctionnelle. 

 

Alors que les voitures n’ont pas de toit ni de chauffage, les conducteurs et les passagers ont besoin d’être protégés. Ils doivent aussi pouvoir se mouvoir facilement pour réparer ces machines qui tombent souvent en panne…

 

Sans surprise, la première version du car coat est donc longue, ample et chaude. En cuir, tweed lourd ou en fourrure (ou doublée de fourrure), elle comporte des boutons jusqu’au cou. Elle est unisexe car la priorité est d’abord la fonction.

 

Il existe pour anecdote une version d’été, en lin ou laine (duster) pour uniquement protéger de la poussière.

une pièce statutaire

Le car coat devient très rapidement un attribut social convoité. Il signifie en effet que vous êtes l’heureux propriétaire d’un véhicule. Les conducteurs en jouent et le portent dans la vie quotidienne pour affirmer leur statut.

 

C’est le début de la deuxième vie du car coat !

il se transforme au fil du temps

Le car coat suit d’abord l’évolution du confort mécanique. La capote, le chauffage imposent un vêtement plus court et plus léger.

 

Mais il s’adapte aussi aux matières. Dans les années 1920 il est fait de tweed, de velours de laine et de Cheviot (laine de mouton de 30 microns de diamètre). Puis dans les années 1930, on fait même appel à du daim et de la soie.  

 

En termes de construction, il faut noter deux avancées majeures. L’apparition de la fermeture éclair qui va le rendre plus pratique. Mais aussi de la manche raglans (montage de la manche sans couture au niveau de l’épaule) qui va améliorer la liberté de mouvement.

il devient ensuite le Jeep coat

Comme pour le trench coat, son cousin, l’armée va s’emparer de sa transformation.  

 

Et c’est lors de la deuxième guerre mondiale, en débarquant au volant de jeep décapotées, que les troupes américaines vont populariser une nouvelle version du car coat.

 

Il est un peu plus long qu’une veste (pour ne pas gêner le confort de conduite), possède deux poches qui reposent sur les genoux quand on conduit, et bénéficie d’un col montant et d’une ceinture à la taille. 

puis se modernise encore

L’après guerre apporte la révolution des matières synthétiques. Dans les années 1960, le nylon va renforcer sa légèreté et son côté protecteur. Mais on utilisera aussi la polaire brossée, la doublure matelassée ou des traitements déperlants avec du daim lavable.

 

Même si certaines astuces demeurent (boutons couverts pour ne pas s’accrocher dans la ceinture de sécurité), en termes de style, le car coat s’affranchit de sa fonction initiale d’accessoire de conduite.

 

Il affirme son style actuel : longueur à mi-cuisse, deux poches verticales, col droit.

nous l'inscrivons dans le mouvement !

Nous avons évidemment conservé son ADN : longueur à mi-cuisse, col droit en alcantara, manches raglans, boutons couverts, poches extérieures diagonales zippées.

 

Mais aussi son niveau de performance ! Un tissu technique trois couches, en laine et viscose équipé d’une membrane coupe-vent le rend imperméable jusqu’à 10 mètres d’eau. Il est entièrement thermo-collé pour augmenter sa durée de vie et sa légèreté. Toutes les fermetures éclair sont imperméables.

 

Nous lui avons rajouté des zips sous les aisselles pour éviter la transpiration. Et des bandes réfléchissantes sous les poignets et dans le col.

L’histoire de cette pièce iconique n’est donc pas banale. Née d’une fonction nécessaire (protéger, réchauffer) elle a su évoluer au gré des progrès technologiques pour se ré-inventer constamment. Sans perdre son âme.

 

A l’heure où le style et la fonction reviennent au centre de nos préoccupations et de nos modes de vie, nous sommes fiers de notre car coat. Très polyvalent, il vous accompagnera partout, avec efficacité et caractère.

 

Si nous l’avons appelé Boundless, ce n’est pas un hasard…

Read more